Depuis plus de 20 ans j'aide les personnes décidées à mincir, à perdre ces kilos en trop, à apprendre lors du programme minceur à manger autrement. Ce n'est pas une privation, c'est une éductaion. La privation apprend la privation et ensuite la personne retombe dans ses vieilles habitudes, celles qui font grossir. Le but est d'apprendre durant cette phase minceur à manger autrement, penser autrement, vivre autrement pour ne pas ensuite reprendre les vieilles habitudes. Il faut voir cela comme une opportunité de commencer une toute nouvelle vie.

Stessy est une jeune femme pleine de joie de vivre, coiffeuse et donc toujours debout. Porter autant de poids en étant debout toute la journée est vraiment méchant pour les hanches, les genoux, les chevilles. Imagines 18kg en packs d'eau...

Stessy a été sérieuse durant tout le processus et aujourdhui, plusieurs mois après cette importante perte de poids, son poids est stable. Stessy a su profiter des occasions de la vie (toutes les fetes de fin d'année) pour manger plus que ce qui était proposé dans le programme, et a été sérieuse le lendemain en passant à l'action pour contrebalancer les excès. C'est d'ailleurs le secret car il y aura toujours des opportunités de manger plus (anniversaires, mariages, fêtes, barbecues etc...). Maitriser l'écart et agir rapidement le lendemain. Stessy a aussi fait du sport, car le sport n'est pas une option. Le sport n'est pas seulement lié à la perte de poids, mais à la santé globale. D'ailleur le but n'est pas de mincir pour mincir, mais d'aller de mieux en mieux.

#1 Pouvez-vous nous dire quel est votre âge, vôtre sexe et le poids qui était le vôtre au début du programme ?

27 ans femme et 82 kilos

#2 Quelle est votre perte de poids et en combien de temps avez-vous atteint ce résultat ?

J'ai perdu 18 kilos en 6 mois

#3 En plus de la perte de poids, avez-vous noté d’autres bénéfices ?

J’ai beaucoup perdu en centimètre et avec cette perte de poids je constate aussi que mon souffle est bien meilleur. De plus lors d’activités je constate que j’ai gagné en souplesse. J’avais avant de mincir des douleurs articulaires, je me suis fait également opérer de mon genou avant le programme minceur et avec 18 kilos en moins, je peux vous dire que j'ai senti la différence

#4 Quels sont les 3 avantages que vous retirez des maintenant de cette perte de poids ?

- Premièrement, je me sens beaucoup mieux dans ma peau.

- Je peux enfin remettre d’anciens vêtements que je ne portais plus

- Lorsque je me regarde dans le miroir, je m’aime à nouveau, je me suis retrouvée

#5 Aviez-vous avec ce programme toute l’énergie nécessaire pour vivre vos journées pleinement ?

Oui absolument, j’avais toute l’énergie dont j’avais besoin et avec mon travail de coiffeuse c’était primordial #7 Avez-vous apprécié cette journée par semaine où vous pouviez faire un bel écart ? Oui ! J’ai aimé pouvoir manger de tout et me faire ainsi plaisir avec mes amis, ma famille. Mais j’ai aussi appris à rééquilibrer et compenser rapidement après l’écart. C’est important pour ne pas ressentir de la frustration dans le temps de pouvoir manger plus, se faire plaisir de temps en temps, car mincir c’est aussi faire attention ce que l’on mange dans la semaine, c’est quelque part un effort de discipline. Cet écart est comme une récompense

#7 périmentés par le passé ?

Je n’ai pas senti la privation habituelle. Il est vrai que l’on peut manger des fruits, des céréales, des légumineuses et que l’on a aussi ce jour off une fois par semaine. Plus qu’un programme minceur j’ai pris cela comme un vrai rééquilibrage qui d’ailleurs a régulé mon transit et amélioré ma digestion.

#8 Quelles sont les raisons qui vous ont poussée à commencer un programme de perte de poids ? En aviez-vous assez ? Y avait-il de la souffrance ? Aviez-vous la vision d’un futur meilleur ?

Ce qui m'a poussée c'est que j'arrivais à un poids, un stade de kilos en trop que je n'avais jamais atteint par le passé. Ma silhouette avait complètement changé et mes vêtements ne m'allaient plus. Je commençais à me sentir vraiment mal. Je voyais uniquement les mauvaises choses, que les défauts de mon corps et alors mon mental en prenait un coup. Oui ! J’ai commencé à ressentir de la souffrance. Non ! Je ne voyais pas un bon futur d’autant que désirant avoir un enfant et donc une grosse prise de poids avec la grossesse, je savais que cela serait mauvais pour moi et le bébé. Maintenant je peux accueillir un futur bébé et ça me fait vraiment plaisir de lui offrir de meilleures conditions.

#9 Avez-vous reçu le soutien de votre entourage. Les aviez-vous prévenus de ce processus ?

Je savais pertinemment que je devais faire quelque chose et à partir du moment où j'ai eu mon déclic et que je suis passée à l’action, oui j'ai prévenu mes proches et oui ils m'ont motivée. Ils étaient là pour m’encourager et surtout à ne rien lâcher. Je peux même dire qu’ils étaient soulagés que je commence ce programme minceur, que j’agisse car ils s’inquiétaient pour moi, voyant bien que je partais dans la mauvaise direction, accumulant les kilos mois après mois.

#10 Si vous aviez un conseil à partager avec une personne qui a besoin de mincir mais qui hésite encore, quel serait-il ?

Mon conseil à cette personne : Qu'elle n'attende pas d'être à son summum niveau poids car après il y a encore plus de boulot, plus de poids à perdre. Le mieux est de commencer maintenant, sans attendre et elle verra vite que ce processus n’est pas une contrainte mais une libération. Je sais qu’elle se sentira tellement mieux, mentalement et physiquement. Par expérience je sais qu’elle retrouvera un bien-être incomparable et une réelle satisfaction. Le mieux est de passer à l’action le vite possible pour en profiter le plus rapidement possible. Commencer et ne rien lâcher ! Comme dit Hervé, chaque jour compte !

Au passage merci à Hervé pour son programme alimentaire, ses nombreux conseils et ses réponses à toutes mes questions.