Mon microbiote, ma santé...

Un bon microbiote pour une bonne santé ?

ce peut il que votre santé globale repose sur la nature des bactéries étrangères que vous hébergez en vous et sur vous ? Découvrez ici le lien entre flore bactérienne, émotion et santé physique

Notre corps et ses 30.000 milliards de cellules

Notre corps est une communauté de 30.000 milliards de cellules et l’on comprend dès lors que notre santé est directement reliée à la santé de celles-ci. Nous allons bien quand nos cellules vont bien et elles vont quand nous leur apportons ce dont elles ont besoin (nutrition cellulaire), que nous évitons de leur apporter ce qui peut leur nuire (prévention), que nous nous les protégeons des dommages causés par la pollution (protection cellulaire) et qu’enfin nous aidons notre corps dans son processus naturel d’élimination des déchets et toxines (détox).

Notre corps et ses 100.000 milliards de bactéries

Notre corps abrite des bactéries, plus de 100.000 milliards. Cela veut dire que nous avons bien plus de bactéries en nous et sur nous que nous n’avons de cellules personnelles. On comprend dès lors, vu le nombre de bactéries, que celles-ci vont impacter directement notre santé. Ainsi la nature des bactéries que nous hébergeons va déterminer la qualité de notre santé physique et de notre équilibre émotionnel.

Ces 100.000 milliards de bactéries forment ce que l’on appelle le microbiote.

L’origine de ce microbiote

Toute commence lors de notre naissance. Lors d’un accouchement par voies naturelle le bébé hérite des bactéries hébergées dans le vagin de sa maman. Un accouchement par césarienne apportera à l’enfant uniquement les bactéries hébergées sur le ventre de la maman. De fait on comprend que cette différence impactera l’avenir du petit humain.

Ensuite l’allaitement au sein apportera au nourrisson des bactéries présents dans le lait maternel. Biensur un lait en poudre donné au biberon ne pourra apporter que les bactéries que concepteur du lait aura ajoutées. Là encore on comprend que la nature des bactéries impactera l’avenir du petit humain

Puis tout est source d’apport de bactéries, car on pourrait dire « où les bactéries ne sont elles pas ? ». L’alimentation, les boissons, les vêtements, les jouets, les objets que l’enfant mettra à la bouche, la présence d’animaux de compagnie, de plantes, de terre… tout cela va apporter des bactéries et influencer la nature du microbiote. Cela bien sur continue tout au long de la vie de l’être humain.

Santé physique et équilibre émotionnel

Nous savons que la nature des bactéries que nous hébergeons va impacter directement, durablement notre santé physique et notre équilibre émotionnel.

- Par exemple nous savons qu’un accouchement par voie naturel et un allaitement au sein sont meilleurs pour l’immunité de l’enfant.

- Nous savons aussi que grandir dans un environnement où l’on trouve des animaux, de la terre, des plantes, rend l’immunité de l’enfant meilleure et diminue les risques de souffrir d’asthme ou d’allergie.

- Nous savons aussi que notre microbiote influence nos processus inflammatoires, notre appétit, nos envies, notre humeur, notre prise de poids…

- Nous savons également que nous abritons dans les poumons des bactéries qui sont potentiellement nocives comme le staphylocoque doré, dans l’estomac des bactéries pouvant créer un ulcère… Mais cependant la présence de ces mauvaises bactéries ne suffit pas à nous rendre malade. Tout est en fait une question d’équilibre…peu de mauvaises bactéries…beaucoup de bonnes bactéries amies…tel est le secret de la santé. Plus de bon que de mauvais...

Notre santé dépend de nous

Si nous hébergeons de mauvaises bactéries et que tout est une question d’équilibre…alors notre mission est de prendre soin de cet équilibre et cela veut dire prendre soin des bonnes afin quelles soient toujours plus nombreuses que les mauvaises…. Nourrissez vos amis… pas votre ennemi ! Votre mission est donc de maintenir l’équilibre gage de santé physique et de bien-être émotionnel.

Clés pour un bon microbiote

Au début je vous ai dit que notre santé était directement liée à la santé de nos propres cellules et je vous ai rappelé l’importance de : la nutrition cellulaire, la protection cellulaire, la prévention et l’élimination (détox). La bonne nouvelle est que si vous prenez soin ainsi de vos propres cellules alors vous prendrez soin également des bonnes bactéries que vous hébergez. Ce qui est bon est bon, globalement bon ! C’est donc simple et accessible.

- Evitez les produits sucrés

- Diminuez vos apports en animaux (viande, poissons) et pensez à diversifier vos sources des protéines avec celles d’origines végétales

- Evitez les produits transformés

- Evitez la prise de médicaments (dont les antibiotique anti = contre et bio = vie (comme dans micro-biote-)

- Evitez de manger tout le temps cuit

- Evitez de manger trop d’aliments transformés

- Evitez les aliments acidifiants (viande, sucre, sodas, produits industriels, vinaigre…)

- Evitez les sources de stress

- Evitez de manger trop vite

- Mangez plus de fruits et de légumes et mangez régulièrement du cru

- Mangez des aliments fermentés riches en probiotiques (bonnes bactéries) : yaourt, fromage, choucroute crue, kimchi, boissons kefir, kumboucha…

- Mangez des légumes, céréales, légumineuses (pois chiches, petits pois…), des amandes, noix et graines. Riches en fibres, ces dernières serviront d’aliments pour les bonnes bactéries de l’intestin (rôle pré biotiques).

- Relaxez-vous (par la sophrologie, par la respiration, herbao zen…)

- Oxygénez-vous (marcher, sport non violent)

Eliminez régulièrement les déchets et toxines (Pure angel ou herbao pure)

Régulez votre équilibre acido-basique (Avec Green Angel)

- Apportez à vos cellules ce dont elles ont besoin (Green Angel, Veg Angel)

On prend soin de ce que l’on connait bien…

Vous abritez donc environ 100.000 milliards de bactéries. Vous en avez environ 600 souches différentes dont 500 rien que dans les intestins. On appelle l’intestin le second cerveau, le cerveau émotionnel. En effet le poids des bactéries dans cette zone est de plus de 1.5 kg soit quasiment le même poids que notre cerveau. Ce cerveau émotionnel est ainsi notre second plus gros organe car oui, notre microbiote est considéré comme un organe à la vue de son impacte sur notre santé (dont production de neurotransmetteurs, vitamines, acide nitrique, etc…).

La nature de notre microbiote nous est vraiment personnel (nous avons un maximum de 10% de similitude entre nous) et ce microbiote détermine véritablement qui nous sommes et comment nous sommes (humeur, appétit, envies, poids, énergie, immunité, inflammation...). Nous sommes qui nous sommes par la présence de cellules étrangères… Prenez soin de vos cellules, prenez soins de vos bactéries et vous pourrez compter en retour sur plus de 130.000 milliards d’unités de vie pour prendre soin de vous. Vous n’êtes pas seul…n’agissez pas comme si vous l’étiez….pensez équipe et passez votre santé physique et émotionnelle au niveau supérieur, pour une vie plus belle, plus pleine, plus épanouissante.

>>> A lire pour aller plus loin : Les grands pouvoirs des bactéries. Rob Knight. Editions Marabout

Produits associés

Félicitation, un bon de réduction d'une valeur de 1€ vient de vous être accordé.
Code :