.

La vie c’est du vocabulaire...

Si vous pensez que d’avoir essayé et de ne pas avoir obtenu le résultat recherché est un échec, alors c’est un échec et vous êtes blessé.

Si au contraire vous pensez que c’est une expérience enrichissante, alors vous êtes plus riche de savoir...vous pouvez comprendre pourquoi le résultat n’est pas et vous pouvez vous améliorer.

L’expérience disait André Gide n’est pas ce qui nous arrive....mais ce que nous faisons de ce qui nous arrive.

Vous utilisez chaque jour des ampoules pour vous éclairer....mais Edison, le père des ampoules a testé plus de 1000 fois des ampoules qui ne marchaient pas pour enfin y arriver. Aucun découragement...Il affirmait qu’il avait découvert 1000 façons de ne pas réussir à faire une ampoule. Il a appris à chaque fois et il s’est amélioré, encore et encore...et aujourd’hui vous pouvez vous éclairer....

La question est la suivante : Qu’elle histoire vous répétez-vous dans votre tête alors que vous n’avez pas le résultat souhaité ?

Vous avez un dialogue de victime, de “caliméro d’une vie vraiment trop injuste” ? Ou vous chercher à comprendre et à vous améliorer ?

Cherchez-vous le cadeau ? Avez-vous la bonne attitude ? C’est ce qui se passe entre vos deux oreilles qui fait toute la différence. Vous pouvez vous mêmes vous nuire, vous rabaisser, vous mettre à terre, comme vous pouvez vous relevez, vous élancer, vous envoler. Vous avez un immense pouvoir...il ne tient qu’à vous.

Décidez aujourd’hui de voir le meilleur, de devenir un élève permanent, de penser à l’endroit, positivement....alors vous verrez que le futur sera lumineux.

Hervé M Liu

.

Nous venons au monde avec un fort potentiel...mais l’école malheureusement ne nous permet pas toujours de prendre confiance en nous...

Sur une dictée on vous notera les fautes en rouge et non les mots écrit avec succès. Vous pourriez avoir une dictée de 100 mots....et faire seulement 10 fautes et vous retrouvez avec un petit 10/20 écrit en rouge avec un mauvais commentaire du professeur... alors que vous avez 90% de juste...  

Parfois nous avons des parents qui également ne savent pas valoriser leurs enfants, ce qu’ils font de bien.... et en revanche sont très forts pour appuyer où cela fait mal, montrer ce qui ne va pas, affirmer que l’enfant n’est pas doué pour ceci ou cela...  

A l’âge où l’enfant cherche à se construire et s’élevé, il est rabaissé et certains resterons blessés à vie...incapables de déployer leurs ailes, de nous montrer leurs splendeurs, nous faire profiter de leurs talents....

Et bien souvent les blessés...deviennent des blessants...  

Vous manquez de confiance en vous ? Cela peut guérir ! Qu’importe votre passé, vos blessures, votre âges, qu’importe quoi que ce soit.  

Certains mangent par manque de confiance en eux...certains boivent....certains fument...certains se laissent aller....   Mais certains décident d’agir pour guérir et avancent et deviennent merveilleux et inspirants.  

Guérir, cela commence par se regarder devant le miroir et se dire droit dans les yeux : JE T AIME

Je peux vous dire que j’ai fait pleurer beaucoup de patientes en leur faisant faire cela dans mon institut...elles avaient l’habitude de se cacher derrière de la graisse, des vêtements trop grands, gris .... avaient l’habitude d’éviter les miroirs, refusaient les compliments....  

Il est temps de vous aimer et de vous le dire, et le redire, encore et encore, cela est la première marche.

Lorsque l’on s’aime, on commence à ce respecter et les autres commencent à nous respecter, on commence à prendre soin de soi, on commence à espérer et on commence à voir les futurs potentiels qui s’offrent....   Honnêtement, c’est le bon moment, maintenant, pour décider de vous dire JE T AIME....

Hervé M Liu

.

Dans bien-être il y à ETRE, c'est donc notre être qui doit se sentir bien.

Etre, voici le défi qui nous a tendu la vie

Dierrère ce Etre, ce cache les questions suivantes: Peut on arriver à etre simplement soi en toute circonstances, avons-nous réussi à nous affranchir de ce que les autres (les 7 milliards d'humains moins moi) vont penser de nous, dire de nous ? Avons-nous réussi à être libre ?

Comme je l'ai expliqué dans les lives Facebook, quand je mangeais du blé j'avais les amygdales qui gonflaient, j'avais mal à la gorge durant 3-5 jours, j'avais le transit accéléré, je perdais du poids, j'étais fatigué, aucun doute : j'étais intolérant au gluten. Durant 6 ans je me suis interdit tout ce qui était à base de blé (gâteaux, pizza, pâtes...). J'allais bien mieux, plus aucun symptômes, mais étaise vraiment heureux de cette privation ?

Puis j'ai commencé par prendre conscience que intolérant c'est globalement un vilain mot...Je ne souhaitais pas Etre Intolérant...

Puis dans mon esprit j'ai entendu via la langue des oiseaux, au sujet de mon intestin (car la sensibilité au gluten est relié à un intestin poreux) : Un Teste un... Comme si mon Moi supérieur testait dans cette vie, moi, Hervé...si j'arrivais à Etre moi-même... c'est à dire comme mon MOI.... Bref si j'arrivais à ETRE UN....

Non, je n'etais pas UN, j'étais au moins deux, celui qui parraissait et celui qui disparaissait...  Puis j'ai fait mon coming out...et j'ai commencé à refaire un....et mon intestin poreux...(donc qui lui aussi ne faisait plus un...a commencé à mon image et à ma ressemblance à faire un...) et aujourd'hui je remange du gluten sans aucun problème et avec joie, chaque jour. Je me souviens du point de bascul où la peur a changé de camp, où j'avais vraiment envie de manger une pizza... une vraie, de savourer enfin un croissant...

Le gluten n'était pas le problème mais le révélateur de mon problème, de ma division interne, de mon incapacité à Etre moi-même avec les autres.

Vous voulez faire l'expérience d'Etre Bien...alors vous devez arriver à faire l'expérience d'Etre vous-même... l'Unité est le secret et le pouvoir.