Ces super aliments qui nous protègent

.

Ces informations ne remplacent pas l'avis d'un médecin. N'arrêtez jamais vos médicaments sans l'avis de votre médecins. La santé ne repose pas sur la prise d'un aliment "miracle" mais sur l'adoption d'une alimentation équilibrée et d'un mode de vie sain.

.

.

La Spiruline

Les spécialistes affirment que 90% de l’oxygène présent sur Terre est produit par les algues, et seulement 10%, par les arbres et les plantes.

La spiruline est une algue ancestrale, vieille de plusieurs milliards d’années se nourrissant de lumière solaire et de gaz carbonique. Sa capacité de photosynthèse est l’une des plus élevées du règne végétal. Donnez-lui du soleil et une eau riche en sels minéraux et elle se développera sans limites. Aussi la spiruline est-elle un concentré de lumière solaire biodisponible et l’une des plus importantes sources de chlorophylle alimentaire.

Mais la spiruline a est bien plus que cela ! Elle est un véritable trésor nutritionnel, apportant l’ensemble des vitamines (mais peu de vitamine C), des minéraux et des oligo-éléments, sous des formes très facilement assimilables par notre organisme. Bien que végétale, la spiruline ne contient pas de cellulose (fibres), rendant ainsi sa digestion particulièrement facile et la biodisponibilité de ses nutriments excellente !

Les études montrent que la spiruline contient 60 à 70 % de protéines parfaitement équilibrées et assimilables. En effet, les protéines de la spiruline séchée sont à plus de 83% digestibles, ce qui en fait les protéines les plus assimilables existantes !

Ainsi la spiruline est aujourd’hui utilisée par les sportifs de haut niveau mais aussi à travers le monde dans les programmes humanitaires en vue de sauver, guérir et nourrir enfants et adultes carencés. Il faut se souvenir que la spiruline, associée aux céréales et à quelques épices, était l’alimentation quasi unique des Aztèques avant l’arrivée des Conquistadors. Ces derniers, préférant maïs, tomates et chocolat, asséchèrent les grands lacs où poussait naturellement la spiruline pour cultiver leurs légumes et faire paître leurs troupeaux.

Pour l’UNESCO, "la spiruline est «l’aliment idéal et le plus complet de demain».

L’OMS, quant à elle, déclare: «C’est le meilleur aliment pour l’humanité au 21ème siècle».

Pour preuve de son pouvoir à garantir la santé et la vie en nourrissant efficacement les cellules, le philosophe Japonais Toru Matsui, durant quinze années, jusqu’à ses quatre-vingt-cinq ans, consomma exclusivement de la spiruline. Par cette action, il voulait montrer que la faim dans le monde n’était qu’une question de volonté politique, humaine et non une fatalité.

La spiruline est un trésor naturel de substances dont nos cellules ont grandement besoin en ces temps de pollutions diverses et variées. Sa richesse en pigments tels les caroténoïdes, la phycocianine et la porphyrine et ses précieuses enzymes font d’elle un puissant protecteur de nos cellules et un merveilleux régulateur de nombreuses réactions cellulaires. 1 cuillère à soupe de spiruline contient autant de :

• Protéines qu’un steak de 170 g

• Calcium qu’un verre de lait

• Fer qu’un bol d’épinards

• Bêta-carotène que 6 carottes

• Vitamine E qu’une cuillère de germe de blé cru

• Potassium qu’un bol de riz

• Acide gamma-linoléique qu’une capsule d’huile d’onagre

• La spiruline est la deuxième source de vitamine B1 derrière La levure de bière.

• Selon la Food and Drug administration (FDA) 1 c à café apporte 25% des besoins en vitamine B2.

• La spiruline contient 8 fois plus d’inositol que la viande de bœuf et 100 fois plus que les autres végétaux. L’inositol est vital dans le transport et l’utilisation des graisses.

• La phycocyanine, pigment bleu, permet selon des chercheurs Chinois de stimuler la formation des cellules du sang. En favorisant la création des globules rouges, la spiruline améliore l’oxygénation et donc améliore les performances physiques. (Notre spiruline contient entre 6 et 14% de phycocianine). Ces mêmes chercheurs avancent que ce pigment naturel permet la production des globules blancs, même lorsque la moelle des os est endommagée. C’est pour cela qu’en Russie, suite à Tchernobyl, la spiruline est classée «aliment thérapeutique».

• Le fer de la spiruline est deux fois plus assimilable que celui des légumineuses et des viandes. Une enquête grecque révèle une augmentation des réserves de fer après deux mois chez des sportifs de haut niveau. 1 g de spiruline apporte 0.1 mg de fer

Métaux lourds : Selon le professeur Lucien Israël, «nous sommes littéralement plongés dans un océan de carcinogènes.». Ces métaux lourds sont particulièrement dangereux pour nos organes et donc notre santé. La spiruline est un puissant détoxifiant des métaux lourds. Au Bangladesh, la spiruline est utilisée depuis des années pour faire face à l’empoisonnement de 70 millions de personnes par l’arsenic que l’on trouve dans les eaux de puits pollués. Au Japon, des études sur des rats empoisonnés au mercure a prouvé que la spiruline réduisait le taux de ce métal dans le corps.

Immunité : Aux Etats-Unis, une étude a montré qu’après 72 h de prise d’une solution contenant de la spiruline, le sang contenait 13 fois plus de cellules immunitaires. Des études Japonaises montrent également l’augmentation de la production de cellules NKC (natural killer cells) et cette hausse reste encore mesurable 5 semaines après la prise de spiruline.

L’exemple de Tchernobyl : Suite à la catastrophe de Tchernobyl, les médecins de l’Institut de la médecine des radiations de Minsk ont donné 5 à 10 g de spiruline aux enfants irradiés. Après 6 mois de prise, 82% des enfants ayant consommé de la spiruline n’ont pas développé de cancer de la thyroïde. A l’inverse, 100% des enfants sans spiruline ont développé un cancer. Depuis 1994, la spiruline est autorisée comme «aliment thérapeutique» dans le traitement des maladies liées aux radiations.

Cholestérol : Des études réalisées sur des animaux, tant en Inde qu’au Japon, durant les années 80, ont toutes montré une réduction de l’hypercholestérolémie et de l’artériosclérose due à une alimentation trop riche en graisses animales. Selon les travaux du Pr Zvi Cohen et du Dr Helen Norman, la spiruline augmente le niveau d’EPA et de DHA, substances naturelles qui réduisent la viscosité du sang et diminuent l’artériosclérose et la tension artérielle.

Concentration et mémoire : Une étude réalisée par les chercheurs J.Bruno, J Gittelman et B. Tucheld en 2001, sur des enfants, montre que la prise de 1,5 à 3 g de spiruline par jour améliore de 40% la mémoire et de 20% la concentration. I. Sevulla et N. Aguiree, chercheurs, ont, en 1995, montré qu’une prise de 1 g de spiruline chez 1567 écoliers améliorait de 81% les résultats scolaires chez ces enfants hyperactifs et souffrant d’un manque d’attention et de concentration. De nombreuses autres études vont dans ce sens en montrant une amélioration de l’humeur et de la sérénité, états propices à l’apprentissage. Système digestif : L’étude réalisée sur des rats par le Chiba Hygiene College en 1987, montre que la prise de spiruline augmente la production de lactobacilles de 327% et de la vitamine B1, de 41%, dans l’organisme (intestin).

Ces substances naturelles favorisent la digestion, l’élimination et la régulation des douleurs intestinales. Elles suppriment aussi la présence de bactéries indésirables telles que l’e-coli et le candida. Elles renforcent aussi l’immunité. Tant les études de 1998 réalisées en Russie par Torres-Duran PV que celles de 2005 réalisées en Chine par Wu LC, ou celles de 2000 réalisées en Russie par Gorban EM, montrent le rôle de la spiruline et de la chlorella comme action hépato-protectrice.

Les chercheurs valident l’utilisation de la spiruline pour traiter les maladies chroniques diffuses du foie car elle permet d’empêcher l’évolution d’une hépatite chronique en hépatocirrhose.

Des études Japonaises montrent également que la spiruline est efficace dans la prévention et le traitement de l’hépatite chronique, aiguë et virale.

Allergies et rhume des foin : Le Dr Eric Gershwin de l’université de Californie a montré qu’une prise de 2 g de spiruline diminuait de 30% les réactions allergiques saisonnières. Selon lui : «La spiruline possède un immense potentiel pour soulager les personnes allergiques».

Le Pr Marc Pascaud conclut à ces études que l’acide gamma-linolénique, que l’on trouve dans la spiruline, donne d’excellents résultats dans le traitement de l’eczéma atopique des enfants en stimulant les défenses immunitaires. Le Dr Minoru Tanaka traite avec succès au Japon les patients souffrant de pancréatite chronique avec de la spiruline.

Nombreuses allergies alimentaires proviennent d’une altération de la muqueuse digestive ou des glandes. La spiruline régule les sécrétions enzymatiques. La chlorophylle et les carotènes présents dans la spiruline, la chlorella permettent la réparation de la paroi intestinale.

Vision : Le bêta carotène naturel est une vitamine vitale pour le bon fonctionnement et la protection de l’œil et donc pour la vue. Une étude réalisée sur 400 enfants en Inde et parrainée par le gouvernement (Annapurna V et al, 1991), a montré clairement que le bêta-carotène de la spiruline est hautement biodisponible. Cela est aussi confirmé par l’OMS. Le Dr Yoshito Yamazaki a, pour sa part, obtenu 90% de réussite sur un total de 480 cas de cataractes gériatriques.

Pour en savoir plus sur les bienfaits de la spiruline: Spiruline, l'algue bleue du Dr Jean Loui Vidalo

Commander Green Angel ICI

La Chlorella

Comme la spiruline, la chlorella est aussi une algue d’eau douce qui possède en terme nutritionnel, de grandes similarités avec la spiruline. Son nom vient directement de sa richesse en chlorophylle. La chlorophylle qui aide à oxygéner les tissus, assainir la flore intestinale. Une fois la chlorophylle « implantée » dans la muqueuse intestinale, aucune colonisation de bactéries n’est possible.

De même on note un effet probiotique et la chlorella équilibre la flore intestinale: Les téudes montrent que les lactobacillus augmentent en présence de CGF potentialisant ainsi l’effet probiotique au niveau intestinal.

Cependant la chlorella possède des fibres qui permettent de piéger les métaux lourds que nous ingérons tous chaque jour depuis notre enfance (amalgames dentaires, rejets des voitures et des usines). Elle est donc un merveilleux chélateur et dépolluant. Au Japon, la chlorella a été utilisée pour le traitement des gens empoisonnés par le cadmium, le mercure et le plomb.

Des expériences aux Etats-Unis ont démontré qu’elle est efficace contre certains insecticides à base de PCB (polychlorobiphényles).

La chlorella est une algue à croissance extrêmement rapide. Les cellules se divisent en quatre cellules filles toutes les 20 à 24h. Cela est dû au facteur de croissance C.G.F (Chlorella Growing Factor). Sur un seul hectare, il est ainsi possible de récolter par an, 100 tonnes de cette algue, contre seulement 3,5 tonnes de blé ou 300 kilos de viande de bœuf. La chlorella est aussi la source la plus importante d’ARN (10%) et d’ADN (3%) soit 17 fois plus que dans les sardines à l’huile et 170 fois plus que dans la levure de bière, pourtant réputées riches en ces précieuses substances. C.G.F, ARN et ADN aident nos cellules à se diviser et donc, nos tissus à se régénérer. N’oublions pas que chaque seconde, des millions de cellules anciennes laissent la place au même nombre de cellules jeunes. La qualité de la division cellulaire est donc primordiale. La World Amateur Body Building Association (WABBA) a testé la chlorella pendant 18 mois.

Le rapport a noté que les athlètes dans divers sports retirèrent des bénéfices indiscutables de la prise de chlorella. Les tests démontrèrent une amélioration de la récupération après l’effort ; résistance et niveau d’énergie lors de la prise régulière de la chlorella en sus d’une alimentation équilibrée.

Le Japon a déclaré la chlorella d’intérêt national et en est actuellement le plus gros consommateur mondial, elle est utilisée quotidiennement par 4 millions de japonais.

Les femmes ménopausées peuvent trouver dans la chlorella une aide utile contre certains inconvénients passagers. Selon une étude faite au Japon en double aveugle avec 58 femmes âgées de 45 à 55 ans, la ménopause s’accompagne généralement de constipation, de fatigue, de bouffées de chaleur. Le Dr Sonoda a trouvé qu’une prise de chlorella peut alors être très utile.

Commander Green Angel ICI

.

La Fibre d'acacia

La fibre d'acacia est de couleur Blanche et parfaitement hydrosoluble.

Nos intestins abritent une flore qui permet de terminer notre digestion, mais qui a aussi un impact sur notre immunité et notre bien-être global.

On dit aujourd'hui que nos intestins sont notre deuxième cerveau...

Les fibres d'acacia ont un rôle prébiotiques. Tout comme les FOS et l'inuline, les fibres d'acacia nourrissent nos bonnes bactéries intestinales (lactobacilles et les bifidobactéries ...), favorisant ainsi leur croissance au détriment des mauvaises bactéries.

Les fibres d'acacia ne sont pas assimilées par l'organisme mais uniquement dégradées par les bonnes bactéries de notre intestin.

Les fibres d'acacia ont un impact très doux sur notre transit intestinal, bien plus doux que les FOS et l'inuline et ne provoquent pas de ballonnements.

Les fibres d'acacia favorisent la régulation de l'eau dans les selles favorisant ainsi un transit doux et régulier. Remarquez qu'il est important d'avoir un transit régulier, journalier afin d'éviter un contact long des déchets et toxines agressifs avec la membrane des intestins et du colons.

A la différence de nombreuses fibres qui limitent l'assimilation des nutriments en les piégeant, les fibres d'acacia non pas cet effet négatif. Au contraire il semblerait qu'elles améliorent l'assimilation par une action d'émulsion des nutriments hydrophobes.

Principaux effets : Rôles prébiotique majeur – Régularise en douceur le transit

Commander Green Angel ICI

.

Jeune pousse d'épinard

L'épinard est riche en antioxydants et son ORAC (pouvoir antioxydant) est de 1770, deux fois plus que le Brocoli.

Parmi ses molécules antioxydantes on note la Lutéine, connue pour son pouvoir protecteur des yeux et de la rétine en particulier. En effet en association avec 2 autres carotéinoïdes (zéaxanthine et de méso-zéaxanthine), la lutéine est un composant de la macula de la rétine. Le corps ne pouvant de lui-même synthétiser ces caroténoïdes, les apporter par l'alimentation est vital. La Lutéine (mais aussi la zéaxanthine) filtre la lumière bleue ce qui pourrait selon la science être la cause de l'effet protecteur sur la dégénérescence rétinienne.

L'épinard est riche également en cet autre caroténoïde qu'est la zéaxanthine dont elle pourrait agir favorablement dans la prévention de certains cancers (il est recommandé par le programme national de consommer 5 à 10 portions de fruits et de légumes par jour également).

De plus, une de ses enzymes participerait également à la régulation de la croissance de ces cellules cancéreuses.

Comme autre anti oxydant, l'épinard contient de l'acide férulique. Les antioxydants aident l'organisme dans les mécanismes de protection contre le stress oxydatif, responsable lors qu'il est en excès, de problèmes plus ou moins sévères de santé et de vieillissement prématuré.

La Bétaïne, composé azoté de l'épinard cru est connu pour son action bénéfique sur le foie et réduirait également la concentration sanguine d'homocystéine, molécule qui participe au déclenchement de maladies cardiovasculaires.

La Chlorophylle est aussi présente dans l'épinard et possède de nombreuses vertus (voir la fiche sur spiruline et chlorella). Enfin, l'épinard contient des glycolipides aux effets anti inflammatoires et de protection face aux cancers (c'est pourquoi nous devons tous globalement manger plus de fruits et de légumes)

L'épinard est une source de Vitamine K et cette vitamine participe à la coagulation du sang. Pour les personnes sous traitement il est conseillé de ne pas dépasser 1 tasse de jeune pousses crues par jour.

Commander Green Angel ICI

.

L'Algue Lithothamne

Le Lithothamne appartient à la famille des algues rouges, il se présente sous la forme de petits squelettes ressemblant à du corail. Lorsqu'il sèche, le lithothamne ressemble à du corail blanc qui lui vaut l'étymologie de son nom en rapport avec l'aspect calcaire obtenu. On la trouve dans les fonds marins et toujours immergées. En Norvège (9-28 mètres de profondeur), en Angleterre (10 à 13 mètres de profondeur), sur les côtes bretonnes (10 à 30 mètres de profondeur) et sur les côtes méditerranéennes (30 à 60 mètres de profondeurs).

Le milieu marin du lithothamne est fortement agité et oxygéné par les marées et l'agitation de la mer. En 2011 en Bretagne leur classement en zone Natura 2000 a protégé les ressources de lithothamne breton. Le lithothamne cristallise sur son thalle les minéraux de l'eau de mer (plus particulièrement le carbonate de calcium). Cet environnement particulier, lui permet d'être fabuleusement riche en oligo-éléments.

Nous trouvons dans le lithothamne les minéraux suivants : Calcium, Magnésium, Silice, Sodium, Chlorures, Soufre, Fer, Fluor, Manganèse, Iode, Bore, Zinc, Brome, Cuivre, Molybdène, Cobalt, Sélénium Il faut comprendre que l'ensemble de nos cellules ont besoin de ces substances afin de réaliser l'ensemble des réactions chimiques qui nous permettent d'aller bien. Bien sur notre squelette, mais aussi la peau, les cheveux, les ongles...concentrent ces substances vitales.

Notre vie moderne avec son alimentation le plus souvent déséquilibrée, appauvrie, le stress etc... entraine une acidification de notre organisme, rendant notre milieu propice aux troubles de santé. Bien que notre organisme dispose de mécanismes de régulation de notre PH (vivre avec un déséquilibre prononcé de notre PH est impossible), cela se fait le plus souvent au détriment de nos propres os qui servent alors de tampons pour neutraliser les acides...ainsi nous nous déminéralisons. Le lithothamne par sa richesse en minéraux soutient notre organisme dans sa recherche constante d'équilibre. (le PH du lithothamne est 9)

La richesse en carbonate de calcium est connu pour agir favorablement sur le confort digestif (acidités, "brûlures d'estomac"...) Bien sur, cette présence exceptionnelle de minéraux variés et en carbonate de calcium, une forme hautement assimilable de calcium, participe aussi activement à l'élaboration de notre squelette. (Os, cartilage..), mais aussi de notre peau, cheveux, ongles etc...

Commander Green Angel ICI

.

Le MSM

MSM, qui veut dire méthyle sulfonyle méthane est une forme de Soufre. Ce composé soufré se retrouve naturellement en très faible quantité dans de nombreux aliments (fruits, légumes, grains, lait, algues, viande, fruits de mer, etc.),

Le MSM provient de l’oxydation d’un sous-produit de la pulpe de bois (la lignine de pin...). C'est le quatrième élément le plus important dans le corps humain. Comme pour la silice, c'est sa forme « organique » (via les végétaux) qui peut assimilable par les humains.

L'alimentation devrait nous apporter ce soufre, malheureusement notre nourriture moderne ne remplit plus à 100% cette fonction. L'action et les effets bénéfiques du MSM sont directement en relation avec les effets connus du soufre dans l'organisme.

Le MSM est ainsi utile pour la formation et la protection des tissus conjonctifs (tendons, derme profond, collagène, cartilage, etc.). Ce qui signifie qu'il intervient favorablement sur la peau (acné, eczéma, rougeurs, démangeaisons...), les cheveux, les ongles et les articulations.

Le MSM semble également participer et faciliter la transformation de notre nourriture en énergie disponible.

Le MSM semble également participer aux mécanismes d'élimination des toxines hors du corps en soutenant les actions du foie et des intestins. Le transit semble également tirer un bénéfice de l'apport en MSM, rappelons que cela est la base d'élimination des déchets, mais que malheureusement plus d'une femme sur deux souffre de constipation. Moins de déchets et moins de toxines, c'est naturellement plus de bien-être.

A dose élevé (mais pris seul), le MSM diminue les symptômes liés au "rhume des foins".

Commander Green Angel ICI

.

Baies de Cassis

Petit arbuste d’Europe, le cassis offre ses feuilles pour le confort articulaire (Flex) et les fruits pour son apport en nutriments comme la vitamine C et en pigments anti-oxydants.

La baie est riche en Vitamines C et E, deux vitamines des plus anti-oxydantes. Les anti-oxydants protègent nos cellules de l’effet du temps et de la pollution.

La Vitamine C est aussi précieuse pour soutenir la prévention du collagène et gardée une immunité forte. La baie est particulièrement foncée, ce qui indique une haute concentration de pigments, comme les anthocyanes, les caroténoïdes…ceux que l’on trouve dans des petits fruits plus connus comme la myrtille, l’açaï…

Associés aux anthocyanes on retrouve de la lutéine et de la zéaxanthine, deux pigments caroténoïdes qui agissent dans la prévention de la dégénérescence maculaire liée à la l’âge (DMLA). Le cassis est donc l’ami des yeux, évitant la fatigue oculaire et améliore l’adaptation à l’obscurité.

On trouve aussi des tanins qui agissent positivement sur les maux de gorge, la toux, la diarrhée.

On retrouve également des minéraux comme le potassium, magnésium et sélénium qui ont aussi des effets bénéfiques pour la santé cardiovasculaire. Cette association de Vitamines C et E, pigments, tanins permet au cassis d’agir positivement dans la prévention des maladies cardiovasculaires en régulant la tension artérielle et en ayant une action vasodilatarice et en favorisant la circulant sanguine.

C’est synergie d’antioxydants permet aussi d’agir sur les processus inflammatoires. Le cassis est un excellent fruit pour l’action anti-âge.

Principaux effets : Apports de nutriments vitamines, minéraux, pigments - Antioxydant

Commander Green Angel ICI

.

Betterave rouge

La betterave rouge est une ressource exceptionnelle de pigments.

Ce rouge est si puissant qu'il sert de colorant naturel dans l'industrie alimentaire et chacun a pu en faire l'expérience en coupant ce légume. On doit cette puissante couleur rouge aux pigments appelés Bétalaïnes. Peu de végétaux contiennent autant de ce pigment. Celui-ci est connu comme un très puissant antioxydant.

Rappelons que les antioxydants sont là pour protéger nos cellules contre les stress oxydatif. Lorsque vous coupez une pomme et quelle devient noire...c'est du stress oxydatif. Lorsque le fer rouille...c'est encore du stress oxydatif. Cette oxydation au-delà d'une certaine dose est préjudiciable à notre santé globale (articulation, peau, immunité, énergie, inflammation, etc...)

Il a été montré que l'on retrouve ces Bétalaïnes dans le sang après la consommation de betterave rouge, c'est dire combien elles sont actives car non détruites par les processus digestifs. Les Bétalaïnes posséderaient des propriétés anti-inflammatoires, antitumorales et de protection du foie.

Le jus de betterave est riche en nitrates et cela peut avoir des effets positifs lors de la pratique sportive. En effets, ces nitrates ont une action de vasodilatation permettant une meilleure irrigation des muscles durant l'effort. Il a été montré qu'un apport de nitrates était capable de stimuler la synthèse de NO par la voie de la NO synthase. Plus d'oxygène et d'éléments nutritifs à disposition des cellules musculaires c'est naturellement de meilleures performances.

Il semble également que ces mêmes nitrates pourraient aider le corps à maintenir une tension artérielle stable. Cela corrobore l'utilisation traditionnelle de la betterave rouge ; En effet le jus rouge est traditionnellement associé au sang de même couleur. La tradition dit que la betterave rouge a aussi une action positive sur le foie, et par conséquence sur le sang, puisque celui-ci est traité et purifié par le foie. Son action sur le foie peut donc avoir de nombreux effets bénéfique sur le corps tout entier (peau, cholestérol etc ...)

On retrouve également dans le jus de betterave rouge des composés phénoliques qui sont eux aussi de puissants anti-oydants. Les pigments de la betterave rouge sont si intenses qu'ils peuvent colorer les urines.

Commander Green Angel ICI

.

Champignon Reishi

Ganoderma lucidum, Ling Zhi...ce champignon a longtemps été réservé aux empereurs, aux personnages puissants de l'histoire d'Asie.

Comme pour le maïtake, la découverte des moyens pour le cultiver, permet aujourd'hui à toute personne désirant aller bien de pouvoir le consommer. Le reishi est considéré par la médecine traditionnelle chinoise, depuis plus de 4000 ans, comme l'un des produits naturels aux propriétés adaptogènes exceptionnels. Rappelons que "adaptogène" signifie que le produit a le pouvoir de soutenir l'organisme pour faire face aux différents stress (changements de température, d’humidité, d'ensoleillement, de vent, efforts physiques, stress émotionnel etc ...).

Notre bien-être est directement relié à la capacité de notre corps à s'adapter à son environnement. Toute adaptation coute en énergie. Le reishi a cette faculté de soutenir l'organisme tout entier dans sa recherche constante de son équilibre. Par son action entre-autre sur les glandes, il permet de retrouver énergie et dynamisme évitant ainsi la fatigue dont souffre tant de personnes avec cette vie moderne.

Le reishi est traditionnellement utilisé pour prendre soin de notre sphère digestive. Rappelons que le foie en médecine chinoise occupe une place majeure dans le maintien de la santé globale. Nous savons que le foie épure le sang, sang qui ira ensuite nourrir nos cellules. Symboliquement le sang étant la vie, nous comprenons l'importance du foie et la réputation du reishi dans son action de procurer une "longue vie".

Connue en médecine chinoise pour tonifier le Qi, le reishi permet véritablement d'aller de mieux en mieux. Riche en polysaccharides et triterpènes, tout comme le maïtake, il renforce notre immunité naturelle. Le reishi semblerait également agir sur les douleurs articulaires.

Enfin le reishi semble particulièrement efficace pour prévenir les troubles cardiovasculaires, dont l'essoufflement, les palpitations, hypertension, cholestérol...

Principaux effets : Tonifiant du Qi – Immunité – Adaptogène

.

Champignon Maïtake

Utilisé de façon ancestrale tant en Chine qu'au Japon, c'est un champignon qui a aujourd'hui une réputation mondiale. Son nom Japonais veut dire "champignon dansant"...est-ce le signe de joie qu'il apporte à celui qui le consomme ? Il était autrefois échangé contre son poids en argent, signe de sa très grande valeur.

Jusque dans les années 80, ce champignon ne pouvait pas être cultivé, ce qui le réservait à un très faible nombre de personnes en Asie. Depuis, son utilisation c'est répandu à la surface du globe, tant ses bénéfices sont importants pour le corps humain.

Le maïtake contient les bêta 1,3 et 1,6 glucan particuliers, extrêmement immunostimulants lui permettant de surpasser tout autre champignon connu. Les bêta glucans du maïtake sont des polysaccharides, ceux du maïtake sont particulièrement efficaces pour stimuler l'immunité. Il est ainsi 2 fois plus efficace que le champignon shïtake, pourtant réputé dans ce domaine.

Le maïtake a donc comme effet naturel de rendre notre corps plus fort, plus résistant face aux potentiels agressions virales, fongiques, parasitaires bactériennes et néoplasiques. La tradition Japonaise attribue au maïtake des caractéristiques adaptogènes pour l'organisme. Le maïtake permet donc à l’organisme de mieux s’adapter aux changements de climats, au stress, aux charges de travail etc…sans s’épuiser. Il aide ainsi notre corps à trouver les ressources nécessaires pour rester en équilibre.

Les chercheurs actuels s'intéressent aux pouvoirs du maïtake face à la fatigue chronique, pour soutenir l'organisme lors d'une chimio thérapie et pour soutenir l'immunité de l'organisme lors d'un cancer déclaré.

De même, des études sont menées sur les effets potentiels du maïtake à maintenir une tension artérielle stable, voirebaisser cette tension dans les cas d'hypertension...

Les recherches sont en cours mais il faut savoir qu'il était aussi traditionnellement utilisé pour prévenir les troubles cardiovasculaires.

Principaux effets : Adaptogène – Immunité – Energie

Commander Green Angel ICI

.

Baobab

Majestueux Baobab ! Symbole de l'Afrique tropicale sèche, c'est l'ensemble de l'arbre qui est utilisé par les populations locales (tronc, feuille, fruits, graine) pour obtenir de l'huile, de la farine, de la pulpe riche en vitamines, des cordes etc...

La partie utilisée ici est la pulpe du fruit entourant les graines car très riche en éléments nutritifs. En effet cette pulpe est particulièrement riche en vitamine C, vitamines B et Calcium, et autres minéraux et en acides aminés comme la L-Proline.

Le Calcium est la base de notre squelette mais il participe aussi au maintien de notre PH. Afin d'être en excellente santé, nous devons veiller à apporter à notre corps une alimentation au PH équilibré afin de permettre à celui-ci de garder son PH santé avec facilité. Notre alimentation actuelle est trop souvent acide (sucre, produits industriels, soda, café, vinaigre...) et notre mode de vie est aussi pourvoyeur d'acides (stress, sport excessif.). Les aliments alcalins, comme la pulpe de Baobab aide le corps à maintenir son PH santé. En effet, lorsque nous devenons "acide", notre corps puise dans ses os les minéraux pour compenser cette "acidité". Nous savons aussi que le calcium est indispensable au maintien d'un poids stable et de nombreux programme minceur intègrent aujourd'hui un apport en calcium.

La vitamine C est une vitamine dite Anti-oxydante, car elle a le pouvoir de protéger nos cellules contre les processus oxydatifs générant la dégénérescence de nos organes, membres etc... La vitamine C participe à de très nombreuses réactions internes, au maintien de l'immunité, la gestion du stress, de la peau, de la vue, de la souplesse articulaire, du collagène...

Les vitamines B participent également à des milliers de réactions chimiques vitales pour notre bien être globale (système nerveux, métabolisme des glucides…). Gardez toujours à l'esprit que dans vitamine il y a VITA, et cela vient de VITAL, ce qui veut dire indispensable à la vie. Vous devez garder une vision globale des bienfaits des vitamines et non rechercher une action spécifique.

Le pouvoir anti-oxydant de la pulpe de Baobab est importante, puisqu’elle est 4 fois plus puissante qu’un kiwi, 10 fois plus qu’une orange, 15 fois plus qu’une pomme. (mesure ORAC) Les acides aminés sont les constituants des protéines et c'est à partir des acides aminés que notre corps peut créer ses propres protéines.Outre les muscles, les protéines sont vitales pour l'immunité, les tissus, les cheveux etc...

Commander Green Angel ICI

.

La Grenade

Le grenadier est un arbuste de la famille des lythracées, originaire du Moyen-Orient et du Bassin méditerranéen, mais cultivé aujourd'hui dans toutes les régions chaudes ou tempérées.

Parmi une quarantaine de fruits (dont les fraises, les framboises, les bleuets et le cassis), la grenade se retrouve en tête de liste quant à son contenu en antioxydants. Les principaux antioxydants retrouvés dans la grenade sont les flavonoïdes (particulièrement les anthocyanines), les tannins et l’acide ellagique.

Les anthocyanines donnent à la grenade sa couleur rouge. Les tannins confèrent un goût amer au jus de grenade et aux membranes blanches qui entourent les graines.

L’activité des antioxydants de la grenade et de son jus serait supérieure à celle du thé vert et du vin rouge. Leur effet protecteur serait également plus puissant que celui d’autres boissons riches en composé phénoliques, comme le jus de bleuet et de raisin, ou le vin rouge.

La grenade pourrait avoir des effets favorables de prévention de troubles cardiovasculaires et diminuer les lésions d'athérosclérose.

La grenade améliore la circulation sanguine et l'on sait l'importance du sang pour la vie de nos cellules et la santé dans son ensemble.

Il semble également que la grenade comme la plupart des fruits colorés, riches en antioxydants et pigments, peut participer positivement au maintien d'un cholestérol stable et d'une tension artérielle saine pour la santé globale. Le jus de Grenade est aujourd’hui conseillé dans le maintien en santé de la prostate.

Les antioxydants de la grenade sont connus pour leurs propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et antivirales. La grenade peut donc participer dans la durée au mieux-être. L'idéal étant d'associé la grenade à une alimentation la plus équilibrée possible et à la pratique d'une activité physique modérée régulière.

La grenade contient aussi de la vitamine C, A, E, B5, B9 et du potassium. Rappelons que vitamines, minéraux et antioxydants participent de concert à la santé de nos cellules et s'activent pour les protéger tant de la pollutions (action anti radicaux libres) que de l'effet du temps (vieillissement).

Principaux effets : Anti-oxydants – Nutrition – Equilibre Cardiovasculaire

Commander Green Angel ICI

.

L'Açaï

Le fruit açaï est un fruit de couleur, proche du raisin noir, du cassis et de la myrtille. C’est donc un fruit particulièrement riche en antioxydants.

L’açaï renferme une concentration très élevée d’anthocyanines et de pigments similaires, bien plus que dans le vin rouge (certaines sources affirment 40 fois plus !), pourtant reconnu comme puissant antioxydant et protecteur cellulaire, responsable du fameux «paradoxe français».

Son pouvoir antioxydant, mesuré en ORAC est remarquable: 18 000 ! (ORAC raisin: 730), soit 30 fois plus puissant que le kiwi pour protéger nos cellules des effets de la pollution et du stress oxydatif ! Et notre extrait d’açaï est un concentré 4.1 ! (Soit 4 fois plus d’antioxydants que dans la poudre de fruit classique).

Il est maintenant reconnu que la consommation de fruits et de légumes, riches en antioxydants comme les polyphénols et autres pigments présents dans l’açaï, participent à la diminution de l’incidence de certains cancers (étude SUVIMAX). Les polyphénols freinent la prolifération des cellules cancéreuses et soutiennent l’apoptose, c’est-à-dire l’élimination naturelle des cellules cancéreuses. La baie d’açaï est d’ailleurs étudiée dans cette optique.

Comme lors des tests réalisés avec des extraits de myrtilles, l’açaï, par sa concentration exceptionnelle en pigments peut favoriser la prévention du vieillissement cérébral. Proche de la myrtille par sa très forte concentration en pigments antioxydants, l’açaï en possède de fait les mêmes qualités en matière de protection du tissu conjonctif, des yeux, des vaisseaux sanguins…

Les baies de l’açaï sont également une excellente source de calcium, de fer, de vitamines B1, B2 et B3, de vitamines C et E, ainsi que d’acides gras essentiels.

L’açaï, tout comme le raisin rouge, possède dans sa peau des OPC, c’est-à-dire de puissants antioxydants, de 20 à 50 fois plus puissants que la vitamine C et la vitamine E. Les OPC sont aussi remarquables par leur pouvoir anti-inflammatoire et aussi anti-allergique (rhume des foins).

Dans le livre «Cures miracles» éditions de l’Homme, Jean Carper, spécialiste américaine reconnue en matière de santé naturelle, expose de nombreux témoignages d’amélioration directement liée au pouvoir des OPC. Les Brésiliens utilisent l’açaï traditionnellement pour traiter les troubles digestifs ou les maladies de la peau.

Principaux effets : Anti-oxydants – Anti-âge 

Commander Green Angel ICI

.

Le Goji

Le Gojï pousse au Tibet, Népal et Mongolie entre 2000 m et 5000 m d’altitude, autant dire dans des conditions particulièrement hostiles. C’est dans ces conditions que le Gojï a développé une stratégie pour survivre et prospérer. La stratégie est fort simple : se créer plus de vitamines, plus de minéraux, plus d’oligo-éléments, plus de pigments, plus d’enzymes et c’est pourquoi ce fruit est si bénéfique à notre santé globale. C’est aussi pour cela qu’il donne d’aussi merveilleux résultats. C’est aussi pour cela qu’il est considéré comme le fruit le plus riche de la planète !

Le Gojï est exceptionnellement riche, il contient en effet 19 sortes d’acides aminés biodisponibles dont les 8 considérés comme essentiels car le corps ne sait pas les créer. Il contient aussi plus de 20 minéraux et oligo-éléments, la majorité des vitamines vitales pour l’organisme comme le bêta-carotène et l’ensemble des caroténoïdes (lutéine…) (bien plus que dans les carottes ou les tomates, pourtant considérées comme sources prioritaires), vitamine C (bien plus que dans les oranges, pourtant conseillées en hiver), vitamines B1, B2, B6, E. Sa couleur rouge foncé révèle son incroyable richesse en pigments végétaux.

Ces pigments sont aujourd’hui reconnus pour leurs effets antioxydants, c’est-à-dire de protection de la cellule face au vieillissement et à l’agression des polluants, mais aussi dans leur rôle de régulation de l’inflammation (douleurs articulaires, par exemple) et du cholestérol (effet du bêta sitostéol), mais aussi de la stimulation du système immunitaire (effets des polysaccharides), pour ne citer que ces quelques effets bénéfiques. Actuellement le Gojï est reconnu comme l'un des aliments disponibles des plus antioxydant.

Le Gojï est traditionnellement reconnu comme le fruit santé par excellence et comme le fruit de la longévité, c’est d’ailleurs ainsi qu’il est nommé là où il pousse. Dans la vallée de NingXia, les sols sont fertilisés par les eaux du fleuve jaune qui trouve sa source dans les plus hauts sommets du monde. Cette plaine est d’ailleurs appelée « La vallée de la médecine végétale».

Le Gojï agit comme une plante adaptogène, c’est-à-dire qu’il peut renforcer votre vitalité, vous apporter plus d’énergie, augmenter vos performances physiques (sport) mais aussi réguler l’énergie et vous ramener dans la zone de confort et de bien-être, si vous êtes trop «speed». Sa richesse en substances antioxydantes permet de protéger les cellules contre le vieillissement occasionné par les polluants de la vie moderne (radicaux libres).

Alors qu’avec les années, notre immunité risque de baisser, les polysaccharides du Gojï stimulent et renforcent l’immunité naturelle. Ces mêmes polysaccharides semblent également soutenir l’organisme dans sa régulation et normalisation de la tension artérielle. Il est important de garder une tension artérielle saine durant la vie et malgré les années.

Une alimentation riche en fruits et légumes et contenant des super aliments comme le Goji peut permettre de garder cet équilibre. Dans certains pays où l’alimentation est restée traditionnelle, la tension artérielle reste stable malgré le temps qui passe.

Il est à noter qu’en Chine, la médecine traditionnelle ancestrale utilise leGojï pour tonifier le sang, symbole de la vie et pour traiter l’hypertension.

Alors que le cholestérol semble augmenter avec l’âge, le béta sitostérol est reconnu pouvant réguler et normaliser le taux de cholestérol (des margarines sont aujourd’hui enrichies en cette substance naturellement présente dans le Gojï). Souvent avec les années, nous souffrons de douleurs articulaires en raison d’inflammations diverses.

La richesse incroyable en antioxydants du Gojï agit comme un puissant anti-inflammatoire naturel.

La consommation régulière de Gojï entraîne une nette amélioration de la qualité de la peau (élasticité, souplesse, réduction des ridules). L’organisme possède un mécanisme naturel d’élimination des déchets et toxines. Moins le corps contient de ces substances nocives et plus nous ressentons de l’énergie et plus le terrain, cher au Pr Claude Bernard, est favorable au maintien de la santé.

Le germanium, le béta sitostérol, les vitamines, quelques acides aminés et l’énergie vitale du Gojï permettent justement de soutenir ce mécanisme régulier de détoxination. En médecine chinoise, le Gojï est aussi utilisé pour améliorer la vision car selon cette médecine, la vue et le foie sont liés. Par ailleurs, la lutéine et les caroténoïdes présents dans le Gojï sont réputés dans la protection des yeux. La libido est directement reliée à notre énergie générale.

La richesse en substances vitales du Gojï permet au corps de retrouver sa vitalité et donc sa libido naturelle. Il semble que le Gojï puisse améliorer la sécrétion de la testostérone, hormone directement responsable de la libido chez l’homme.

De plus le Goji favorise la circulation du sang et celle-ci est primordiale pour obtenir chez l'homme une bonne érection.

Principaux effets : Tonique global – Nutrition général – Immunité – Anti-oxydant – Anti-inflammatoire

Commander Green Angel ICI

.

La Myrtille

Selon le Dr Jim Joseph de l’université Tufts aux Etats-Unis, les myrtilles procurent des bienfaits «anti-vieillissement», préviennent le déclin de la vieillesse mais semblent aussi pouvoir inverser certains aspects du vieillissement du cerveau.

Le magazine Eating Well a nommé dans le passé la myrtilles «fruit de l’année», en raison de sa richesse exceptionnelle en substances antioxydantes protectrices de nos cellules. Dans le magazine Prevention, le Dr Holly Mc Cord a écrit : «Si vous ajoutez un aliment à votre alimentation cette année, optez pour la myrtille.».

Selon le chimiste de l’alimentation Wilhelmina Kalt du ministère Canadien de l’Agriculture et de l’Agro-alimentaire, la première source du prodigieux pouvoir antioxydant de la myrtille vient de l’acide chlorogénique, une substance anticancéreuse reconnue. Toujours selon Kalt: «Dans certains fruits, on trouve 3, 4 ou même 5 types d’antioxydants anthocyanines, les myrtilles peuvent en contenir 25 à 30 !».

La myrtille est aussi riche en substances anti-inflammatoires comme la cyanidine, un pigment qui contribue à l’action contre l’arthrite. La phytophysiologiste Mary Ann Lili Smith, de l’université de l’Illinois a qualifié la myrtille de «petit fruit du cerveau». Des études, réalisées sur des rats, par le Dr Jim Joseph de l’université Tufts, ont montré une nette amélioration de la mémorisation, de la coordination et de l’équilibre.

Des recherches de l’Université Princeton et de Salk Institute ont montré que les animaux et les humains peuvent fabriquer de nouveaux neurones. Les rats du Dr Jim Joseph de l’université Tufts ont fabriqué de nouveaux neurones, d’où l’amélioration des performances du cerveau. La consommation de myrtilles améliore aussi la communication entre les cellules cérébrales, alors qu’avec le vieillissement, c’est justement le contraire qui se produit. Les récepteurs de surface des cellules cérébrales deviennent plus sensibles chez les rats consommant des myrtilles.

Avec le vieillissement, notre cerveau élimine plus difficilement des protéines endommagées ce qui nuit aux communications neuronales. Les rats recevant des myrtilles avaient moins de protéines endommagées dans le cerveau. Des études réalisées à l’université de Floride du Sud par les Drs Jim Joseph, David Morgan et Gary Arendash ont montré, chez des souris atteintes de la maladie d’Alzheimer, une nette différence de performances cérébrales chez les souris recevant des myrtilles.

D’autres expériences réalisées sur des souris par le Dr Jim Joseph ont montré qu’une alimentation riche en fraises et myrtilles pouvait bloquer les effets de l’exposition à des rayons nocifs. Jim Joseph nous dit : «Si vous pouvez exposer des souris à des rayons et que ceux-ci ne leur causent aucun effet nocif, c’est assez extraordinaire !». Au niveau des yeux, la myrtille semble favoriser la régénérescence du violet rétinien, c’est-à-dire le pigment violet dans la rétine qui nous permet de voir dans la pénombre.

Les extraits de myrtille semblent aussi améliorer la circulation dans la rétine. Selon une étude publiée dans le Journal of Clinical Nutrition, la prise de myrtilles augmente le niveau d’antioxydants dans le sang, augmentation qui semble alors jouer un rôle dans la prévention des maladies cardiovasculaires, du diabète, de la « sénilité », du cancer et de certaines dégénérescences oculaires comme la dégénérescence maculaire et la cataracte. Les anthocyanes associés à la vitamine C et aux antioxydants végétaux renforcent la résistance des capillaires en stimulant la production du collagène, substance servant à la construction du tissu conjonctif.

Les flavonoïdes – sous-classe des polyphénols - favorisent également la vasodilatation et ont un effet inhibiteur sur l’agrégation plaquettaire et donc sur la formation des caillots.

Les tanins contenus dans les myrtilles calment les inflammations du système digestif alors que les polyphénols ont des propriétés antibactériennes. Tout comme les canneberges, les myrtilles ont des effets bénéfiques sur le système urinaire.

Certaines substances empêchent la bactérie E.Coli de se fixer sur les parois de l’urètre et de la vessie, et par-delà de provoquer des infections. « D’après une étude néo-zélandaise, certains antioxydants contenus dans les myrtilles permettraient de contrer les effets néfastes d’un exercice excessif sur les muscles." Emmanuelle LAMI Comment protéger les muscles du stress oxydant lors d’un exercice physique intense ? Peut-être grâce aux myrtilles et à leurs antioxydants. D’après les chercheurs de l’Institut néo-zélandais de recherche sur l’alimentation et les végétaux, les extraits de myrtilles réduiraient les dommages musculaires causés par le stress oxydatif. Les auteurs ont utilisé des cellules musculaires exposées à un stress oxydant et les ont exposées à des différentes doses d’extraits de myrtilles. Résultat : les extraits de myrtilles protègent les cellules musculaires du stress oxydant. Par ailleurs, plus la dose d’extraits de myrtilles est élevée, plus la protection est importante. Des analyses suggèrent que ce rôle protecteur pourrait être joué par la malvidine glucoside et la malvidine glucoside, deux antioxydants de la myrtille.

Principaux effets : Anti-oxydants – Cardiovasculaires

Commander Green Angel ICI

.

Le Mangoustan

Le mangoustan est le fruit du mangoustanier, un arbre originaire d'Asie tropicale (mais qui pousse aussi au Costa Rica) qui exige un climat chaud à forte humidité. Il est considéré à Taïwan comme la Reine des fruits, le goji étant le Roi.

Le fruit est consommé pour son goût très doux et parfumé, mais toutes les parties du fruit sont utilisées par la médecine traditionnelle. La peau épaisse est particulièrement utilisée aujourd'hui pour sa grande richesse en anti-oxydants, comme la couleur violet foncé en témoigne.

En 1970 est isolé dans sa peau, l'alpha-mangostin, une substance antioxydante de la famille des xanthones. Depuis, une quarantaine d’autres xanthones ont été découvert dans ce fruit, sur les 200 xanthones connues. Le mangoustan en est donc très riche. Les xanthones sont connues pour avoir des effets positifs sur les allergies et pour agir en prévention sur les troubles cardiovasculaires (bien sur une alimentation saine doit être envisagé sérieusement afin que tout ne repose pas sur un seul produit, aussi naturel soit il)

Les xanthones étant de très puissants anti-oxydants ils agissent pour bloquer les réactions en chaine d'oxydation cellulaires initialisées par les polluants, l'excès de sport etc... Les radicaux libres générés par ces réactions d'oxydation sont aujourd'hui connues pour participer, aggraver ou créer plus de 50 troubles de santé. On sait que ces radicaux libres sont l'un des principaux responsables du vieillissement, des organes et de la peau, des problèmes inflammatoires, d'une baisse de l'immunité, du pouvoir naturel de cicatrisation etc...

Le mangoustan a donc son rôle à jouer contenu de sa richesse exceptionnelles en molécules anti-oxydantes. Ces mêmes molécules favorisent la circulation sanguine en améliorant la fluidification. Le mangoustan par sa richesse en anti-oxydants agit favorablement sur les processus inflammatoires.

Principaux effets : Anti-oxydants – Anti-âge

Commander Green Angel ICI

.

L'Extrait de pépin de raisin

Cultivé de longue date par l'homme, le raisin est le compagnon de l'humanité.

Après avoir longuement étudié puis breveté l'extraction des OPC des écorces de pin maritimes, le Professeur Jacques Masquelier, de l'Université de Bordeaux, découvrit les OPC dans les raisins. Il faut reconnaitre que Bordeaux était le lieu adéquate pour réaliser cette découverte.

Dans le raisin, les OPC, des polyphénols que l'on trouve dans la peau et dans les pépins, apportent de nombreux bienfaits à la santé. Les pépins sont généralement issus du raisin rouge (au lieu du blanc), qui ont une teneur élevée en composés appelés oligo-proanthocyanidines (OPC). The French Paradox, est le paradoxe Français bien connu des professionnels de santé. En effet, alors que notre consommation en graisse est assez élevée (et notamment en graisses saturées), le taux de problèmes cardiovasculaires reste "assez bas". Ce paradoxe serait dû à notre consommation de vin rouge. On retrouve dans le vin rouge les molécules protectrices appelés flavonoïdes, catéchines et proanthocyanidines et des tanins. Ces composés se retrouvent à des niveaux particulièrement élevés dans les pépins de raisin, où ils peuvent être extraits et concentrés pour être utilisés en tant que complément alimentaire.

Les OPC sont des puissants anti-oxydants. Rappelons que ceux-ci ont comme action de protéger nos cellules contre les effets délétères de la pollution...et de l'oxygène. Les anti-oxydants bloquent ainsi les réactions en chaine d'oxydation cellulaire, responsable de la dégénérescence de notre corps. Nous voyons le vieillissement de notre peau, et il en est de même de nos organes internes. Les vitamines E, C, le zinc, le sélénium..., les pigments des végétaux sont de puissants alliés pour nous aider à rester en santé, fort et jeune. L'on dit que les OPC sont de 20 à 50 fois plus anti-oxydants que les Vitamines C et E déjà réputées comme puissants protecteurs.

L’exposition au tabac provoque des dommages oxydatifs des tissus, des dommages au niveau de l'ADN et de l’apoptose (mort cellulaire). Il a été montré que les effets négatifs de ce tabac pouvaient être diminué de 10 à 85% par l'apport d'antioxydants comme les Vitamines E, C et aussi l'Extrait de pépins de raisin.

Les OPC, comme les anti-oxydants ont comme effet de protéger les corps gras de l'oxydation et cela est tout particulièrement intéressant lorsqu'il s'agit des graisses circulantes dans notre sang, comme le cholestérol. Il semble que l'effet bénéfique de prévention des troubles cardiovasculaires viennent notamment de cette action de protection.

Comme la vitamine C est hydrosoluble et la vitamine E liposoluble, leur activité antioxydante s'exerce principalement dans un milieu aqueux pour la vitamine C ou lipidique pour la vitamine E, tandis que les OPC sont actifs dans les deux milieux. La membrane de nos cellules est constituée de graisses, la nature des OPC lui permet donc d'agir au prêt de la vie.

Les OPC ont une affinité particulière avec le collagène. Rappelons que le collagène est la protéine qui forme l'essentiel des tissus conjonctifs de l'organisme, notamment la peau, les tendons, ligaments et cartilages, ainsi que la paroi interne des vaisseaux sanguins. Les OPC ont cette faculté de se lier au collagène ce qui permet de préserver nos tissus conjonctifs.

On sait qu'outre l'action anti-oxydante, ces OPC inhibent la synthèse de certaines substances ayant pour effet de déclencher des réactions allergiques et inflammatoires. Les OPC sont traditionnellement utilisés pour les affections veineuses, en favorisant la circulation du sang par la fluidité de celui-ci. Dans son livre "Cures Miracles", Jean Carper parle longuement des effets bénéfiques des OPC sur la santé humaine. Entre autres, il montre les puissants effets anti-inflammatoire des OPC et comment des personnes souffrant de douleurs articulaires ont vu un mieux-être installer. On découvre également dans son livre, les effets des OPC sur les réactions allergiques et comment des personnes souffrant d'allergies au pollen ont vu leurs symptômes disparaitre. A titre personnel, je souffrais de cette allergie il y encore quelques années quand j'ai découvert son livre "cure miracle" et j'ai testé avec succès, à chaque printemps la prise d'OPC. Il faut pour cela souvent des dosages de 100 à 300 mg, et l'effet est immédiat et dure la journée. (1 Green + 4 gélules de Flex). Nous avons de nombreux retours clients extrêmement positifs.

Principaux effets : Anti-oxydant – Anti-inflammatoire – Anti-réactions allergiques – Circulation du sang

Commander Green Angel ICI

.

La feuille d'ortie

Qui ne connait pas l'ortie ? Qui n'a pas eu une rencontre douloureuse avec elle au bord d'un chemin, dans un pré ? Qui n'a pas vu sa peau former de petits boutons et bruler ? Mais l'ortie nous réserve de belles surprises lorsque l'on regarde sa composition riche en minéraux et que l'on décide de la consommer... L'action urticante provient de la présence d'acide formique, acétique, gallique, mais aussi des flavonoïdes, histamine, sérotonine....

On trouve également de nombreux minéraux : Calcium, chlore, magnésium, potassium, souffre, silice, zinc et fer

Nous avons besoin de ces minéraux pour permettre à nos 70.000 milliards de cellules de pouvoir réaliser chaque seconde les milliards de milliards de réactions chimiques qui permettent la vie. De plus ces minéraux sont vitaux pour la peau, les cheveux, les ongles, les tendons, ligaments, cartilages, os, dents etc...

L'ortie nous apporte aussi des vitamines B2, B5, B9, K, C et bêtacarotène. Rappelons que le préfixe VITA de vitamines est là pour nous rappeler le caractère vital, indispensable à la vie de ces substances. Sans elles, pas de vie possible. Gardons toujours la vision holistique de la vie et évitons d'isoler les actions de telles vitamines. La vérité c'est que vitamines, minéraux, oligo-élements etc... Participent de concert dans les milliards de réactions chimiques qui permet au Tout (Nous) de vivre et nous développer jour après jour.

Enfin, l'ortie est une fabuleuse source de chlorophylle, le "sang vert" des plantes qui transforme l'énergie solaire en sucre via le processus de photosynthèse. Dans notre corps la chlorophylle a comme action bénéfique de lancer le programme "nettoyage" ! En effet la chlorophylle possède de fabuleuses vertus purifiante, détoxifiante et anti-oxydante. La chlorophylle apporte également à nos cellules, organes, corps l'énergie vitale dont nous avons besoin. Au niveau de l'intestin, la chlorophylle assainie la flore en contrôlant la prolifération bactérienne, ce qui permet d'agir contre les ballonnements et la constipation.

La chlorophylle semble également une action favorable sur notre immunité. La structure moléculaire de la chlorophylle est vraiment très proche de celle de l’hémoglobine. La différence est la présence de Fer pour l'hémoglobine à la place de magnésium pour la chlorophylle. L'hémoglobine permet le transport de l'oxygène à nos cellules et c'est pour cela que la chlorophylle est connue sous le nom de "sang vert" et a fait dire à Bernard Jensen, naturoptahe américain "quand vous êtes vert à l'intérieur, vous êtes propre à l'intérieur".

La chlorophylle fait du bien à nos cellules. Cette chlorophylle est souvent utilisée avec succès par les personnes souffrant anémie. Enfin, la chlorophylle est un grand purificateur du foie et nous savons l'importance de cette organe pour la purification du sang...sang qui transporte la vie à nos cellules...foie qui permet la digestion, c'est à dire la transformation d'aliments macroscopiques en substances microscopiques. L'ortie est donc bien plus qu'une mauvaise herbe urticante, c'est un véritable trésor de substances bénéfiques pour nos corps

Principaux effets : Nutrition – Purification

Commander Green Angel ICI

.

Baie de Schizandra

Schizandrae chinensis, Wu Wei Zi, cette petite baie provenant d'une liane est une star depuis très longtemps en Chine, Corée, Japon et Russie. Connue sous le nom de "baie aux 5 saveurs" lorsque sèche, dans la médecine chinoise, le Schizandra combineraient l'aigre, le sucré, le salé, le piquant et l'amer. C'est dire son importance et sa valeur, puisque cela en fait une baie complète, capable ainsi de rééquilibrer profondément l'organisme.

Le Schizandra est également connu comme un merveilleux adaptogène, c'est à dire capable de renforcer la capacité du corps à faire face à toutes les sources de stress. Il est à noter que les plantes adaptogènes bien qu'apportant de l'énergie n'entrainent jamais d'excitation, elles nous permettent en revanche de retrouver notre zone d'équilibre. Vous êtes trop énervé...vous retrouverez la sérénité, vous êtes trop "mou" vous retrouverez votre vitalité naturelle. Le Schizandra rempli véritablement ce prodigieux rôle de retour à l'équilibre.

Le Schizandra stimule le système nerveux et accroît la vitesse des réflexes et améliore la lucidité.

Les baies diminuent l’irritabilité et freine la perte de mémoire.  Utilisée traditionnellement en médecine chinoise pour « apaiser l’esprit et calmer le cœur », il est prescrit pour les insomnies.

Utilisée en médecine chinoise pour améliorer la concentration, agir sur les pertes de mémoire et renforce la vue et l’ouie. 

Le Schisandra est aussi traditionnellement utilisé pour réguler les sécrétions de l’organisme et donc lors de suées nocturnes, apaiser la soif et réduire le besoin fréquent d’uriner. 

La médecine chinoise le conseille également en cas d’urticaire et d’eczéma (sous forme de vin de Schisandra)

Traditionnellement utilisé dans le passé comme "cadeau de noce" aux jeunes mariés pour leur donner toute la vigueur nécessaire pour passer une bonne nuit...en tant que tonique sexuelle, la baie de Schizandra était également conseillée pour préserver la jeunesse et donc agir sur l'effet du temps

En 1984, le chercheur H.Hikino, japonais étudia les 22 molécules de lignages présentes dans la baie et montra que celles-ci agissent activement sur les toxines du foie et protégeaient celui-ci, faisant du Schizandra un hépatoprotecteur très efficace.

Enfin, le Schizandra est utilisé pour renforcer et protéger les poumons et les bronches. Principaux effets : Tonique (oui…mais le stress, le mauvais sommeil consomment de l’énergie et génèrent ainsi un déséquilibre. Il faut cette douce énergie pour retrouver l’équilibre et donc le calme. C’est la magie d’une plante adaptogène.

Commander Green Angel ICI

.

Le Bambou

Le bambou est originaire de Chine et d'Inde.

Le bambou pousse vite, à raison de 20 cm par jour et peut atteindre 30 mètres de haut. Le bambou ne fleurit que tous les 30 ans et sa tige est riche en Silice est particulièrement dure et résistante. La partie utilisée est une résine extraite des nœuds des tiges de Bambou, que l'on l'appelle "TABASHIR".

Cette silice est précieuse pour l'organisme. Le Silicium est le deuxième élément le plus abondant dispersé sur l’écorce de la Terre, malheureusement la culture moderne intensive entraine des aliments plus pauvres en silice que par le passé Beaucoup de compléments alimentaires jouent la carte du silicium organique, en expliquant qu’il est mieux assimilé par l’organisme et plus efficace que le silicium minéral. En fait, le silicium est, par nature, minéral. Il devient organique lorsqu’il est attaché à un atome de carbone, ce qui est le cas lorsqu’il a été intégré dans un organisme vivant comme les plantes.

Quoi qu’il en soit, organique ou minéral, l'efficacité du silicium est similaire : une fois assimilé au niveau de l’intestin, le silicium opère sous sa forme minérale, débarrassé de son carbone. (Source santemagazine.fr) La silice est un oligo-élément essentiel pour l'organisme. On le retrouve partout dans le corps : la peau, les cheveux, les ongles, les muscles, les tendons, les cartilages, les articulations, les vaisseaux sanguins etc... Le derme, tissu qui se trouve sous la peau et la nourrit, comporte une matrice extracellulaire qui est constituée de fibres de collagène, d’élastine et de glycosaminoglycanes. Le silicium est indispensable à la constitution et au renouvellement de ces fibres. La silice renforce notre collagène, rendant la peau plus ferme, mais aussi plus hydratée.

Une faible teneur en silicium est aussi associée aux problèmes de peau comme le psoriasis, rides, cicatrisation lente, peau sèche... Idem avec les ongles et les cheveux que la silice renforce en participant à la structure de la kératine. Cheveux et ongles poussent ainsi plus rapidement et sont aussi plus forts et résistants. L'âge est un facteur déterminant. Plus les années passent mois notre corps assimile la silice...et comme notre alimentation en apporte de moins en moins...on se retrouve face à un problème.

Notez également qu'en vieillissant, l'appétit diminue, aggravant encore la situation. L'arrivée de la ménopause chez les femmes est bien souvent un facteur aggravant. La silice participe à la synthèse des fibres d'élastine et de collagène. Ces substances constituent les parois de nos artères pouvant ainsi les rendre plus souples. Cette souplesse est un facteur déterminant dans la santé cardiovasculaire.

Dans nos tissus, la concentration est supérieure à celle du fer ou du cuivre. Il potentialise notamment l'action du zinc et du cuivre et permet la fixation du calcium. La silice soutient également la synthèse de glucosaminoglycanes, qu’on trouve en abondance dans le cartilage. La silice participe donc activement au processus de minéralisation des os.

La silice joue un rôle prépondérant dans le métabolisme général de l'organisme : il intervient dans le processus de régénération des cellules en rétablissant l'équilibre ionique des cellules endommagées ou affaiblies et en relançant les échanges cellulaires.

C'est aussi un anti-oxydant puissant : grâce à sa structure électromagnétique particulière, il est en constante recherche d'équilibre ionique, d'où cette activité antioxydante. Le secret de la jeunesse est la souplesse. Le bambou reste souple...il plie mais ne casse pas...

Principaux effets : Richesse en silice assimilable – Anti-oxydant – Anti-âge – Articulations

Commander Green Angel ICI

.

Racine de Gingembre

Signifiant Virilité en Chinois, le gingembre est l’un des remèdes naturels les plus utilisés au monde.

Le gingembre a fait son entrée en Europe par des marchands arabes environ un siècle avant notre ère. Deux siècles plus tard, le Grec Dioscoride et le Romain Pline l'Ancien en font mention dans leurs écrits médicaux. Au Moyen-âge, en Europe, on pensait qu’il venait du jardin d’Eden.

En médecine chinoise, le gingembre séché régule et tonifie le Qi (énergie vitale) et réchauffe tout l’organisme, dont les poumons et les organes digestifs. Ne pas en consommer si vous avez de la fièvre, puisque le gingembre est un réchauffant...logique.

Il permet aussi selon cette tradition millénaire, d’éliminer les glaires et de soulager la toux. Puisqu'il est réchauffant...il permet d'éliminer l'humidité...logique.

Il est aussi traditionnellement recommandé pour traiter le froid.

Le bienfait le mieux documenté du gingembre, c'est sa capacité à diminuer les nausées, le mal des transports, les vomissements. Le gingembre pourrait stimuler la sécrétion de bile et l’activité de différents enzymes digestifs, résultant en une digestion plus rapide des aliments

Vous pouvez consommer une tisane de gingembre ou consommer du gingembre confit, très pratique en voyage.

Une méta-analyse démontre que 1 g de gingembre en poudre (sous forme de capsules) serait plus efficace qu’un placebo pour prévenir les nausées et les vomissements après une chirurgie. À titre de comparaison, 1 g à 2 g de gingembre en poudre équivaut à environ 10 g de gingembre frais

Le gingembre est aussi efficace pour les coliques, les diarrhées.

Le gingembre est très riche en antioxydants (que l'on appelle gingérols, shogaols et zingérones), qui lui confèrent la plupart de ses vertus.

C'est un anti-inflammatoire efficace contre l’arthrose. Il est actuellement étudié pour son action bénéfique tant dans les douleurs articulaires que musculaires. Si vos douleurs augmentent avec l'humidité, le froid...le gingembre est votre nouvel ami :-)

Il soutient aussi la rate, ce qui est très important pour améliorer messieurs votre libido et érection. En effet en médecine chinoise le froid dans la rate et les reins sont l'une des causes du manque de libido. Le gingembre en étant réchauffant et yang assèche cette humidité et élimine le froid. Vous pouvez vous préparer une soupe miso à base de gingembre, miso, coriande fraîche et de poivre. C'est très yanguinisant...

Une quarantaine de composés antioxydants ont été découverts dans le gingembre. Certains d’entre eux seraient résistants à la chaleur et pourraient même être libérés durant la cuisson.

À la suite d’une trentaine d’analyses effectuées, le gingembre, ainsi que le curcuma, la coriandre, se sont classés parmi les quatorze végétaux frais les plus fortement antioxydants

Il semblerait aussi que les composants du gingembre aient une influence semblable à celle de l'aspirine sur la prostaglandine, et soulageraient de ce fait les migraines.

Les substances du gingembre ont des effets bénéfiques sur l’estomac et les poumons tout en ouvrant les méridiens. Ils améliorent la circulation dans les vaisseaux capillaires et sont bénéfiques à la circulation dans les extrémités (doigts, pieds). Il est aussi recommandé en cas de fatigue pour ses vertus tonifiantes (le gingembre est yang)

Le gingembre moulu est une excellente source de manganèse. Le manganèse agit comme cofacteur de plusieurs enzymes qui facilitent une douzaine de différents processus métaboliques. Il participe également à la prévention des dommages causés par les radicaux libres. Le gingembre potentialise l’action des autres ingrédients en permettant aux organes digestifs de les utiliser pleinement.

Principaux effets : Tonique digestif – Antioxydant – Nausées - Virilité

Commander Green Angel ICI

.

Racine de Curcuma

Le curcuma Longa, appelé aussi "le safran des Indes" est utilisé en Asie (Inde, Chine...) depuis 6000 ans comme en attestent les livres Sanskrit.

Ce sont les colonisateurs Britanniques qui feront venir le curcuma en Europe via le fameux curry Indien.

Son efficacité dans le traitement des troubles digestifs est reconnue par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et par la Commission E, commission scientifique allemande chargée de valider les propriétés médicinales des plantes. Le curcuma est traditionnellement utilisé pour prendre soin de toute la sphère digestive. Digestion lente et lourdeur, ballonnement, perte d’appétit...

C'est un stimulant qui agit contre l'acidité gastrique en favorisant la sécrétion de mucus.

Il protège ainsi l'estomac et le foie et permet d'agir contre les nausées.

La curcumine, la substance active du curcuma est aussi efficace pour les problèmes de gastrite et de pancréatite.

Connu comme puissant anti-oxydant, le curcuma et son principe actif la curcumine participent à la protection de nos cellules en général (vieillissement...). Il serait plus efficace que la Vitamine E.

Son action est aussi anti-inflammatoire et donc efficace à plus d'un titre pour les articulations enflammées et douloureuses...

Par son action sur le foie, entre autres, le curcuma agit sur le sang en lui permettant d’être plus fluide, donc en améliorant la circulation sanguine et donc la nutrition cellulaire.

Des essais cliniques réalisées en Chine ont montré une action positive sur la régulation du cholestérol. Il a donc une action sur les troubles cardiovasculaires.

Son action anti-inflammatoire est aussi efficace au niveau des intestins et lors d'épisodes de colites ulcéreuses.

Il semble également que le curcuma possède une action antimicrobienne contre une variété large de microbes, bactéries, parasites et champignons.

Principaux effets : Stimule les sécrétions biliaires – Anti-inflammatoire – Soulage les douleurs de l’estomac – Anti-oxydant – Antibactérien.

Commander Green Angel ICI